info@aci.cg

+242 066838126

CONGO-CIVISME:
Mutualiser les efforts pour consolider l'édifice du civisme pratique

Publier le: 21/11/2022 - 21H22

BRAZZAVILLE, 10 JAN (ACI) - La ministre de la jeunesse et de l’éducation civique, Mme Destinée Hermella Doukaga, a appelé tous les citoyens et habitants du Congo à jouer leur partition pour davantage mutualiser les efforts, afin de consolider l’édifice du civisme pratique et agissant.

« A côté de l’effort du gouvernement traduit dans la conception et la mise en œuvre des actions de formation en vue du développement de la conscience civique, vient en complément la participation citoyenne dont la promptitude permet de consolider la cohésion sociale et de renforcer le climat de confiance et de sérénité entre les différentes communautés au Congo », a-t-elle indiqué dans son message lu à l’occasion de la deuxième journée nationale du civisme, célébrée le 11 janvier de chaque année depuis deux ans.

A cette occasion, Mme Doukaga a remercié les partenaires au développement et tous les acteurs de la société civile qui œuvrent aux côtés du gouvernement dans la lutte pour l’inversion de la courbe de l’incivisme au Congo.

En effet, la culture du civisme fait référence à un système de valeurs et de responsabilités sociales en termes d'attitude de respect pour la collectivité dont on est membre en général et en particulier pour les devoirs qui en découlent pour un mieux-être partagé, en contribuant au renforcement de la cohésion sociale, a-t-elle expliqué.

Placée sous le thème « Civisme : facteur de développement et du mieux vivre », cette journée, selon elle, est une interpellation à la fois individuelle et collective qui traduit l’importance que constitue le civisme, appréhendé comme valeur centrale d’éveil de la conscience nationale et du renforcement de la stimulation de l’esprit patriotique.

En outre, Mme Doukaga a indiqué que la célébration de cette journée est une occasion de réinscrire dans la conscience collective le sens du patriotisme en tant que valeur sociale cardinale d'exaltation de l'amour de la patrie, gage d'un développement harmonieux et durable.

Par ailleurs, elle a invité les Congolais à une véritable révolution afin que les multiples appels du Président de la République au changement de mentalités ne cessent de résonner comme des slogans d'alibi. « Ces appels doivent trouver un élan réel et décisif aux cris de ralliement contre toutes les formes de comportements déviants qui gangrènent notre société », a-t-elle insisté.

Aussi, elle a fait savoir que, comme la plupart des pays qui aspirent au développement durable, le Congo doit placer la question du civisme au cœur de l'action. « Cette évidence a bien été comprise par le Président de la République, M. Denis Sassou-N’Guesso, qui n’a de cesse de rappeler le bien-fondé de cette valeur et a mis en place un cadre réglementaire instituant cette journée », a ajouté Mme Doukaga.

La 2ème édition de la journée nationale du civisme a été instituée par décret n°2018-325 du 17 août 2018, a-t-on rappelé. (ACI/ Marlyce Tchibinda Batchi)